• Ranieri Shadow 22 2011
  • Ranieri Shadow 22 2011
  • Ranieri Shadow 22 2011
  • Ranieri Shadow 22 2011
  • Ranieri Shadow 22 2011
  • Ranieri Shadow 22 2011
  • Ranieri Shadow 22 2011
  • Ranieri Shadow 22 2011
  • Ranieri Shadow 22 2011
  • Ranieri Shadow 22 2011
  • Ranieri Shadow 22 2011
  • Ranieri Shadow 22 2011
  • Ranieri Shadow 22 2011
  • Ranieri Shadow 22 2011
  • Ranieri Shadow 22 2011
  • Ranieri Shadow 22 2011
  • Ranieri Shadow 22 2011
  • Ranieri Shadow 22 2011
  • Ranieri Shadow 22 2011
  • Ranieri Shadow 22 2011
  • Ranieri Shadow 22 2011
  • Ranieri Shadow 22 2011
  • Ranieri Shadow 22 2011
  • Ranieri Shadow 22 2011
  • Ranieri Shadow 22 2011
  • Ranieri Shadow 22 2011
  • Ranieri Shadow 22 2011
  • Ranieri Shadow 22 2011
  • Ranieri Shadow 22 2011
  • Ranieri Shadow 22 2011
  • Ranieri Shadow 22 2011
  • Ranieri Shadow 22 2011
  • Ranieri Shadow 22 2011
  • Ranieri Shadow 22 2011
  • Ranieri Shadow 22 2011
  • Ranieri Shadow 22 2011
  • Ranieri Shadow 22 2011
  • Ranieri Shadow 22 2011
  • Ranieri Shadow 22 2011
  • Ranieri Shadow 22 2011
  • Ranieri Shadow 22 2011
  • Ranieri Shadow 22 2011
  • Ranieri Shadow 22 2011
  • Ranieri Shadow 22 2011
  • Ranieri Shadow 22 2011
  • Ranieri Shadow 22 2011
    • Ranieri Shadow 22 2011
    • Ranieri Shadow 22 2011
    • Ranieri Shadow 22 2011
    • Ranieri Shadow 22 2011
    • Ranieri Shadow 22 2011
    • Ranieri Shadow 22 2011
    • Ranieri Shadow 22 2011
    • Ranieri Shadow 22 2011
    • Ranieri Shadow 22 2011
    • Ranieri Shadow 22 2011
    • Ranieri Shadow 22 2011
    • Ranieri Shadow 22 2011
    • Ranieri Shadow 22 2011
    • Ranieri Shadow 22 2011
    • Ranieri Shadow 22 2011
    • Ranieri Shadow 22 2011
    • Ranieri Shadow 22 2011
    • Ranieri Shadow 22 2011
    • Ranieri Shadow 22 2011
    • Ranieri Shadow 22 2011
    • Ranieri Shadow 22 2011
    • Ranieri Shadow 22 2011
    • Ranieri Shadow 22 2011
    • Ranieri Shadow 22 2011
    • Ranieri Shadow 22 2011
    • Ranieri Shadow 22 2011
    • Ranieri Shadow 22 2011
    • Ranieri Shadow 22 2011
    • Ranieri Shadow 22 2011
    • Ranieri Shadow 22 2011
    • Ranieri Shadow 22 2011
    • Ranieri Shadow 22 2011
    • Ranieri Shadow 22 2011
    • Ranieri Shadow 22 2011
    • Ranieri Shadow 22 2011
    • Ranieri Shadow 22 2011
    • Ranieri Shadow 22 2011
    • Ranieri Shadow 22 2011
    • Ranieri Shadow 22 2011
    • Ranieri Shadow 22 2011
    • Ranieri Shadow 22 2011
    • Ranieri Shadow 22 2011
    • Ranieri Shadow 22 2011
    • Ranieri Shadow 22 2011
    • Ranieri Shadow 22 2011
    • Ranieri Shadow 22 2011

Ranieri Shadow 22

28 500 €
  • Chantier/Constructeur Ranieri
  • Modèle Shadow 22
  • Année 2011
  • Longueur 6.40 Mètres
  • Largeur 2.40 Mètres
  • Cabines 1
  • Nombre de couchettes 2
  • Moteur Honda
  • Puissance 175
  • Nb heures 152
Une carène à Step, très bonne tenue en mer, déjaugeage rapide, stable. Le bateau mouille pas.
La qualité de construction Ranieri se sent très bien ici : belle finition, sellerie haut de gamme, inox impeccables, aucun faïençage...
Le bateau est comme neuf ! très bien entretenu, toujours suivi, les selleries sont encore sous emballage pour certaines.
Bien équipé :
Modèle Shadow 22 catégorie C 9 personnes, cabine avec 2 couchages amovibles, tables amovible, 1 emplacement pour accueillir les WC.
Extérieur : Grand bain de soleil avant, avec selleries, deux sièges pivotant au poste de commande, avec housses de protection, grande banquette arrière, taud de protection de la console. Sur la console : compte tour, indicateur de trim, jauge essence, lecteur de carte Humminbird 7 pouces traceur, gps sondeur, direction hydraulique.
Pompe de cale automatique, pompe eau de mer, réservoir eau douce 75 L douche, échelle de bain, mouillage.
Sécurité cotière à jour.

Remorque de route double essieux Satellite.

Un bateau dans un état exceptionnel, rare, avec
  • #} #}